Au secours, mon site est hors-ligne!

AU SOMMAIRE :
  1. Ne paniquez pas et dites merci à google pour son cache!
  2. Vérifiez aussi votre cache local
  3. La boite à outils
  4. Et ensuite?
  5. Et mes mails?
  6. Tout va bien alors?
VN:F [1.9.22_1171]
Evaluez l'article :
Note : 5.0/5 (1 vote)

Nan, rassurez-vous, ChezMat n’est pas hors-ligne! Le site va très bien, il s’agit plutôt ici de faire un retour d’expérience sur mes mésaventures avec Mavenhosting (qui n’héberge plus ce site depuis)! Ayant subi le cas le plus extrême envisageable à savoir arrêt du service pendant 15 jours et perte totale des backups par l’hébergeur, j’ai appris à cette occasion quelques trucs dont je veux faire profiter ceux qui (malheureusement) pourraient subir ce genre de (gros) désagréments..

Je vais pas vous refaire ma litanie de ce qu’il fallait faire, mais plutôt comment faire si vous n’aviez pas vraiment anticipé tout ça, et en partant du principe que vous n’avez pas vraiment de sauvegarde (ou en tout cas pas de récente).

Ne paniquez pas et dites merci à google pour son cache!

Il faut savoir que finalement peu de choses se perdent sur le net! Déjà google garde dans son cache vos articles (publiés). Si la procédure est laborieuse, cela vous permet de récupérer vos articles publiés (et uniquement ceux-là, les brouillons ne sont pas récupérables). Idéal si il vous manque uniquement quelques articles par exemple. Par contre, il faut faire cela rapidement, car le cache se renouvelle et comme vos pages ne sont plus en ligne, elles vont disparaître au bout d’un certain temps!

Procédure :

Il faut indiquer une url de ce type dans votre navigateur :

webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:adresse-de-la-page-cible

L’adresse de la page cible ne doit pas contenir la partie http://, ce qui donne par exemple :

webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:chezmat.fr

Ce qui vous donne ce résultat :

cache

Si vous utilisez chrome, la syntaxe est simplifiée, il suffit d’indiquer cache avant l’adresse :

cache:adresse-de-la-page-cible

Si vous ne connaissez pas l’adresse de la page, faites une recherche dans google et cliquez sur la petite flèche verte pour afficher l’option “En cache” :

cache2

Il vous manque encore des éléments? J’ai un dernier joker pour vous! C’est le site The Way Back Machine qui comme le cache de google archive pages et images!

archive

Vérifiez aussi votre cache local

Si vous n’arrivez pas à trouver tout ce qui vous manque avec google, regardez également votre cache local (ce qui est stocké sur votre PC pendant que vous naviguez).

Si vous utilisez Chrome comme navigateur, il existe un utilitaire, chromecacheview, qui vous permet d’aller récupérer votre cache navigateur. Encore faut-il que vous ayez regardé vos articles! Et le problème, c’est que souvent vous n’aurez visualisé que les miniatures des images affichées par votre page. Mais bon, c’est déjà ça, fallait penser à faire des sauvegardes hein!

Procédure :

Dé-zippez l’archive téléchargée et lancez le programme. Il va charger l’ensemble de votre cache et lister tous les éléments. Vous pouvez trier en fonction de différents critères (url, type d’objet,..) ou directement faire une recherche :

cacheviews

Il ne vous reste ensuite plus qu’a sauvegarder les éléments sélectionnés!

Pour les utilisateurs de Firefox, il existe le pendant avec Google Cache Browser, un user script. Il faudra installer au préalable Greasemonkey pour le faire fonctionner. J’avoue ne pas avoir testé..

La boite à outils

Il existe également quelques outils que je recommande et pour lesquels j’ai fait des articles plus complet si vous souhaitez creuser l’information!

  1. Ant renamer : Cet utilitaire permet de renommer des fichiers en masse. Très pratique si comme moi, vous avez des problèmes d’accents ou des caractères spéciaux qui vous foutent le bordel. Pour plus de détails, je vous invite à lire mon article sur cet outil.
  2. Broken link checker : c’est un plugin très utile, même en fonctionnement standard car il liste les liens morts sur votre site. Quand on sait que Google n’aime pas les liens morts, c’est un sujet qu’il faut avoir à l’oeil! Et quand vous remontez un site à partir de backup, il permet de lister un état des lieux de ce qui pourrait manquer! Pour plus de détails, lisez l’article que je lui ai consacré.
  3. Simple Image Sizes : un plugin qui vous permettra de récréer les miniatures qui viendraient à manquer!

Et ensuite?

Disons que vous avez récupéré la plus grande partie de vos articles, et que vous êtes prêt à remettre votre site en ligne. Hé bien, ne tardez pas trop à le faire! Car pendant que vous ramez comme un malade pour remonter votre site, google ne vous voit plus en ligne! Et le dicton “loin des yeux, loin du cœur” s’applique également dans ce cas là! Car au fil des jours qui passe, google ne voyant plus votre site, il va déréférencer vos pages!

Et comme “chat échaudé craint l’eau froide”, même une fois votre site remis en ligne, il va falloir un certain délai avant que tous vos pages soient référencées! De manière empirique, j’ai pu constater que cela dépendait du site! Sur ChezMat, le référencement s’est remis à niveau en quelques jours. Sur GeeKroniques, qui est plus récent et qui a été remis en ligne un peu plus tard, il a fallu plusieurs jours pour que Google se remette à référencer les pages. Et pourtant, je publiait un article par jour afin de provoquer le renvoi du nouveau sitemap vers goole afin de “stimuler” le référencement.

indexation geekroniques

Et mes mails?

Tout dépend comme vous gérez vos mails! Si vous n’utilisez que le webmail, hé bien, passez directement au chapitre suivant, c’est perdu corps et bien si votre hébergeur ne restaure pas les données!

Pour ceux plus prévoyant qui utilisent un client de messagerie, cela devrait bien se passer! Que cela soit en SMTP ou en IMAP, vous avez vos mail en local dans votre client de messagerie. Tant que vous ne faites rien, vous aurez simplement un message d’erreur vous disant que la messagerie est injoignable. Une fois le mail de retour, si la boite mail est située sur un nouveau serveur (ou un nouvel hébergeur), ne changez surtout pas le paramétrage de votre boite mail existante! Il faut ajouter un nouveau compte avec les réglages de la nouvelle boite (avec de préférence en mode IMAP). Vous allez alors récupérer uniquement les nouveaux messages sur cette boite. Pour récupérer vos anciens messages (localisés sur l’ancienne boite), rien de plus simple, il suffit de les sélectionner et les faire glisser vers la nouvelle boite afin de les déplacer. Si vous êtes en IMAP, ils vont également se synchroniser avec le serveur mail qui va le copier également. Le processus est plus ou moins long selon le nombre de messages, allez donc boire un petit café en attendant!

N’oubliez pas de faire de même pour tous les répertoires (envoyés, reçus, ..). Voila, vous avez récupéré tous vos mails! Une fois que vous êtes certains d’avoir tout récupéré, supprimez le compte de votre ancienne boite mail dans votre client. La manipulation fonctionne parfaitement avec Thunderbird (testé et validé), mais j’imagine que c’est le cas avec n’importe quel autre client digne de ce nom!

Tout va bien alors?

Pas si sur! Certaines précautions sont à prendre avant de crier victoire! Certes, vos visites ont du reprendre un cours plus ou moins normal, mais cela n’empêche! Le premier point à vérifier, c’est la présence de lien mort (du par exemple à des images manquantes). Vous avez déjà regardé avec Broken Link Checker, c’est bien, mais le plus performant reste google au travers des webmaster tools qu’il propose. Comme vous êtes pas un manche, vous avez bien sur un compte (sinon, c’est par ici). Les liens manquants sont visibles dans la partie “Exploration” puis “Erreurs d’exploration” :

exploration

Cliquer sur l’un des éléments avec des erreurs (ici la partie “Introuvable”) pour obtenir le détail des erreurs :

erreurs

Pour chaque lien, vous avez le détail de là ou il apparaît (sitemap ou sur des url particulières). De quoi corriger les erreurs!

Maintenant que tout va pour le mieux, n’oubliez pas vos sauvegardes!! :-)

A propos Mat

Webmaster de Chez Mat, trentenaire passionné d'informatique et de séries. Je partage avec vous mes tutos et astuces informatiques : matériels, logiciels et aussi du wordpress! Grand fan de culture Japonaise, je parle également de mes passions sur mon autre site (Séries, Mangas, Animés, Musique et de temps en temps, un peu de cinéma et de livres!)
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge