Le compagnon idéal d’XBMC : un mini-clavier RF

AU SOMMAIRE :
  1. Déballage
  2. Connexion du clavier
  3. Utilisation avec XBMC
  4. Et avec la Freebox Revolution?
  5. En conclusion
VN:F [1.9.22_1171]
Evaluez l'article :
Note : 0.0/5 (0 votes)

J’utilise à la fois XBMC sous windows pour l’ordinateur relié à la télé dans ma chambre et sous Linux avec la distribution Raspbmc sur mon Raspberry Pi. A chaque fois, je pilote via l’application Yatse sur mon téléphone ou ma tablette. Mais j’ai eu envie de tester avec un clavier qui permet de faire un peu plus de choses que l’application mobile. J’ai trouvé mon bonheur sur le site de Farnell avec un mini-clavier RF.

Déballage

Le packaging est relativement basique, on est dans du “no-name”, sans références particulières ni même site web du fabricant :

front back

Le mini-clavier est livré simplement avec un manuel (en anglais) et un câble USB pour la recharge.

contenuIl est dommage que le format soit du mini-usb qui est quand un peu tombé en désuétude depuis l’apparition du micro-usb que l’on retrouve par exemple sur tous les téléphones actuels.

 Le connecteur est situé sur la tranche en haut du clavier et on trouve de l’autre coté un interrupteur On / Off (ce qui est une très bonne chose) :trancheDessous le clavier, une fois la trappe ouverte, on accède à la batterie (type batterie de téléphone) ainsi que le récepteur RF USB qui est bloqué dans un logement adapté :

ouvertOn peut enlever la batterie très facilement pour la remplacer ou utiliser à la place 2 piles 1,5 V, ce qui est plutôt astucieux!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le clavier est un clavier QWERTY (normal, il vient d’Angleterre) et est plutôt complet, car dispose en plus d’un pad directionnel sur la droite (pratique pour naviguer dans les menus) et d’un pad sur la gauche pour le volume et la navigation pour les vidéos. Pour compléter le tableau, on a un touchpad en haut qui est assez agréable à utiliser malgré un emplacement assez surprenant de prime abord :

zoom

Connexion du clavier

C’était un peu mon inquiétude, puisque rien n’est fourni en terme de drivers! J’ai testé à la fois sur mon PC sous windows 7 et sous linux avec la distribution Raspbmc de mon raspberry Pi. Et là, bonne surprise, ça fonctionne sans rien faire!

Sous windows 7

Une fois le connecteur RF branché, le driver s’installe tout seul et après quelques secondes, c’est OK. Je met le clavier sur “ON” et effectivement, cela fonctionne bien, je peux bouger la souris avec le touchpad. Je lance XBMC et je navigue sans soucis dans les menus et je lance les vidéos, sélectionne des sous-titres sans aucun problème.

Sous windows, toutes les touches fonctionnent, mais pas toujours de la manière dont on le souhaite. Ainsi le bouton “Mail” m’ouvre outlook qui n’est pas le client mail que j’utilise! Attention, le bouton “Off” éteint directement l’ordinateur.

Sous Raspbmc

J’ai branché le connecteur et j’ai redémarré le Raspberry Pi (qui a tendance à planter après une longue inactivité). Une fois XBMC lancé, je constate également que le clavier fonctionne parfaitement!

Utilisation avec XBMC

J’ai donc des tests avec 2 configurations différentes :

  1. Windows 7 avec XBMC (Version Gotham) sur un écran 32″ déporté et séparé du PC par une cloison.
  2. Raspbmc directement branché sur mon téléviseur du salon et relié à un disque dur USB de 2 To.

Sur la première configuration, je ne suis pas totalement convaincu! En effet, l’écran est dans ma chambre, il me sert pratiquement que le soir, du coup, manipuler le clavier dans le noir ou la pénombre n’est pas très pratique. D’autant que j’ai parfois eu des pertes de connexion dans ce contexte. Pourtant, je ne suis pas très loin du PC et la cloison est en placoplatre. En fait, je pense que par moment, je perd XBMC comme fenêtre de premier plan, ce qui fait que je ne peux plus agir dessus. Reste que dans ce cas, je lui préfère l’utilisation d’un application mobile sur ma tablette comme Yatse (dont il faut que je vous parle).

Sur la seconde configuration, le clavier est bien plus à son aise. Aucune perte de signal, le Raspbmc réagit au doigt et à l’oeil! La plupart des touches sont fonctionnelles. Il y a bien sur quelques exceptions comme la touche “Home” qui ne donne rien. Ou des petites subtilités pour les touches correspondants aux boutons gauche et droit de la souris qui ne fonctionnent qu’à partir du moment ou on a joué avec le touchpad. Une fois fait, on peut alors mettre à jour facilement les fichiers mal reconnus de sa médiathèque (bouton droit de la souris et “modifier le film”. Et la, le clavier prend tout son sens pour renommer le film et lancer une recherche sur internet puisque l’on peut taper directement le nom avec le clavier  plutôt que de devoir naviguer sur le clavier virtuel de XBMC. Bref, je pense que le clavier va rester à demeure à coté de la télé pour servir de télécommande pour mon Raspbmc!

Et avec la Freebox Revolution?

Bein oui, je me suis dit que ça valait le coup de tenter de faire fonctionner ma Freebox avec le clavier. J’ai donc branché le récepteur USB sur le port en façade du Freebox player que j’ai ensuite allumé. Et magie de l’informatique, ça fonctionne. Alors pas aussi bien qu’avec une vraie télécommande parceque là aussi, le “mapping” des touches n’est pas complet, mais le minimum est assuré. On navigue dans les menus avec le pad directionnel et on valide avec. J’ai pas réussi à revenir au menu précédent, mais le bouton “home” permet de revenir au menu initial.

J’ai testé également le navigateur internet. Le problème c’est que le clavier est reconnu comme un azerty! Du coup, il y certaines touches qu’il faut deviner / chercher! Ce qui fait que l’on perd tout l’intérêt du clavier physique!

Clairement pas l’outil le plus adapté pour piloter la freebox, il peut néanmoins s’avérer utile en “dépannage”.

En conclusion

Le clavier sera un allié précieux de mon Raspbmc et de mon raspberrypi. Pour mon utilisation sur mon PC, je vais rester sur Yatse qui me convient parfaitement et qui à le gros avantage d’être utilisable dans le noir! Pour plus d’informations, la notice du clavier est disponible ici.

Positif :

  • Ultra simple à installer et à utiliser,
  • Permet de taper du texte dans XBMC (ce qui n’est pas possible avec l’appli),
  • Dessous du clavier astucieux et batterie amovible,
  • touchpad et pad agréable à utiliser.

Négatif :

  • Ne peut pas être utilisé dans le noir,
  • Trappe batterie un peu difficile à retirer (mais rien d’insurmontable non plus),
  • Clavier en version Azerty,
  • Micro usb obsolète,
  • Pas de programmation des touches possible.

Si vous aussi, vous utilisez un clavier, n’hésitez pas à me faire un retour d’expérience sur votre modèle!!

A propos Mat

Webmaster de Chez Mat, trentenaire passionné d'informatique et de séries. Je partage avec vous mes tutos et astuces informatiques : matériels, logiciels et aussi du wordpress! Grand fan de culture Japonaise, je parle également de mes passions sur mon autre site (Séries, Mangas, Animés, Musique et de temps en temps, un peu de cinéma et de livres!)
Pour marque-pages : Permaliens.

5 Commentaires

  1. Si vous utilisez XBMC, mon test d’un mini clavier RF peut vous intéresser!! #XBMC #RASPBMC http://t.co/JrGtxFOihp

  2. Le compagnon idéal d’XBMC : un mini-clavier RF – Chez Mat http://t.co/mgSALv8oAO

  3. bonjour
    je recherche ce type de produit pour un usage quotidien en traitement de texte sous windows 8 et internet (question de handicap, ce clavier pourrait grandement m’aider au quotidien)..Au vu de cette usage pouvez vous svp m’en dire plus? et concernant la souplesse des touches?
    Je vous remercie d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge