Créer son thème : L’expression de besoin

AU SOMMAIRE :
  1. Les fonctionnalités
  2. L’affichage / le design
  3. La structure du nouveau site
VN:F [1.9.22_1171]
Evaluez l'article :
Note : 0.0/5 (0 votes)

Comme je vous le disais, l’expression de besoin est une étape primordiale dans votre démarche de création d’un thème. Une étape qui peut être longue, car elle doit mûrir au fil de vos réflexions et idées. Pour cela, elle doit s’accompagner d’une veille pour vous permettre de récupérer de bonnes idées de ci et de là. Ne partez donc pas bille en tête, et prenez le temps de la réflexion. Cette expression de besoin sera (notamment) votre guide pour la prochaine étape : le choix du thème!

expression de besoin : listez vos idées

Les fonctionnalités

Il est important de bien lister les fonctionnalités dont vous avez besoin. Un thème pour un magazine ou pour un photographe n’ont pas grand-chose en commun! À vous de décider ce dont vous avez besoin. Dans mon cas, une seule fonctionnalité particulière : la note / fiche technique pour les critiques. Un sujet pris en compte nativement par nombre de thèmes de type review / magazine, mais que l’on peut obtenir en également en ajoutant un plugin de notation. Mais là aussi, il faut bien lister ce que vous attendez, les éléments indispensables et les “plus” que vous souhaiteriez avoir.

Dans mon cas, voici ce que cela donne pour la notation :

Éléments indispensables :

  • Disposer d’une fiche technique plus ou moins à l’identique de la version actuelle pour chaque type de critique
  • Une note du rédacteur + la moyenne des notes des visiteurs
  • Pouvoir choisir le nombre de critères évalués pour chaque type de notation
  • Reprise des notes et des fiches techniques de la version actuelle

Les fonctionnalités en “plus” :

  • Pouvoir modérer les notes des visiteurs pour éliminer les notes “excessives”
  • Avoir les textes “on a aimé”, “on a pas aimé”

À vous donc de bien faire l’inventaire des fonctions dont vous avez besoin. N’hésitez pas à ajouter de nouvelles fonctions, vous verrez bien par la suite ce qui est réalisable et ce qui ne l’est pas (“Think Bigger” comme disent nos amis américains)! Mieux vaut partir d’un périmètre large (quitte à la réduire par la suite), plutôt que de partir d’un périmètre réduit qu’il va falloir modifier sans cesse! Cela semble aller de soi, mais c’est toujours bien de rappeler des évidences!

expression de besoin : quelles fonctionnalités?

L’affichage / le design

Dans mon cas, cela a été un critère de choix important. J’avais envie d’un site épuré, et agréable à l’oeil. Je suis donc parti de prime abord sur les thèmes de type “magazine” qui sont légion, mais aucun n’a trouvé grâce à mes yeux (trop chargés, trop usine à gaz). J’ai finalement eu un coup de coeur “visuel” pour le thème Twenty Fourteen, un des thèmes par défaut de wordpress. Je me suis dit aussi que c’était une garantie de mise à jour du thème et de pouvoir trouver des informations / hack sur le thème.

N’hésitez pas à explorer le web et à écumer autant de sites possibles (au moins ceux dans votre domaine) pour vous inspirer des bonnes idées (ou de celles qui vous semblent bonnes). J’ai ainsi piqué quelques idées de ci et de là, notamment le fait de mettre la fiche technique sur la colonne de gauche que j’ai trouvée très bonne. Après, j’ai fait à ma sauce (et aussi en tenant compte des impératifs technique), j’ai aussi intégré des icônes que j’ai vues sur un autre site. Bref, l’idée est vraiment de s’inspirer, pas de copier votre concurrent direct! Prenez des captures d’écrans, mettez des sites en favoris, bref regardez ce qui se fait ailleurs!

La structure du nouveau site

expression de besoin : quelle structure?

Quand je parle de structure, c’est toute l’articulation autour des catégories, des tags (qui ne sont absolument pas une obligation je le rappelle) et également des Custom Post / Taxonomy si vous les utilisez. Vous allez me dire qu’un nouveau thème et la structure d’un site sont deux choses différentes. Ce en quoi vous aurez parfaitement raison, mais offrir un nouveau thème à votre site sur une structure bancale est-ce vraiment une bonne idée? Je ne le crois pas! Après, libre à vous de faire cela en deux étapes.

Il faut vraiment faire abstraction de votre structure actuelle et définir de zéro une structure propre et fonctionnelle. C’est important à double titre pour votre site. La première cible, ce sont bien sur vos visiteurs (et cela doit le rester), qui doivent trouver votre structure simple et intuitive afin de les inciter à naviguer sur votre site et à rebondir de page en page. Mais c’est aussi important pour notre ami Google! Un site bien structuré, sans redondance, cela va plaire à ses algorithmes qui vont du coup bien positionner votre site (enfin si tous les autres indicateurs sont aussi au vert).

Pour cela, il peut être utile de faire un “mindmap”, une carte mentale, afin de valider votre structure (et l’effet bonus, cela vous sera utile lorsque vous devrez mettre en place votre nouvelle structure). J’ai pour cela utilisé un outil gratuit qui fait le taf bubbl. Après une inscription (gratuite), vous pouvez commencer à créer votre structure, la modifier, la déplacer. J’avoue être très “papier”, mais là, l’outil permet de faire des changements facilement, c’est vraiment pratique. Placez-y vos catégories, customs posts, custom taxonomy, customs fields, et au besoin les tags.
Quelques conseils pour votre structure :

  • Tag : limitez au maximum les tags et de toute manière, mettez-les en “no index” pour que Google ne les indexe pas, ce qui ne ferait que créer du contenu dupliqué, ce qui sera mauvais pour vous. Gardez à l’esprit que les tags ne sont utiles que pour visiteurs, et la multiplication des tags comme je le vois parfois est complètement inutile (entre 0 et 1 tag, c’est bien, plus, c’est que votre structure est bancale, il faut donc vous poser des questions)
  • Catégorie : là aussi, une catégorie par article, inutile de multiplier les catégories, cela brouille la visibilité de vos lecteurs (et cela va chiffonner google aussi). Éviter également de créer des catégories hiérarchiques, il y a là aussi une possible problématique de contenu dupliqué, et je pense que c’est rarement nécessaire. Si vous voulez mettre plus de détails, jouer avec plutôt les tags ou avec vos customs posts. Votre premier niveau peut-être le custom post, le second niveau la catégorie, et le tag le troisième niveau.

Un exemple concret pour mieux comprendre, sur la nouvelle version de GeeKroniques j’ai cette arborescence sur 3 niveaux pour les séries :

  • Critiques séries (Custom post) qui regroupe toutes les critiques séries
    • “Pilote”, le premier épisode d’une série (Catégorie)
      • Pilote 2016 (Tag) qui me permet d’isoler les pilotes par année

Custom Taxonmy Vs Custom field

On y reviendra plus tard, mais gardez pour le moment la règle suivante en tête :

  • Valeurs qui vont se répéter = Custom taxonomy (ex : acteurs)
  • Valeurs uniques = custom field (ex : durée d’un film)

Une nouvelle fois, prenez bien le temps de réfléchir sur votre expression de besoin. C’est un temps qu’il faut considérer comme un investissement pour votre nouveau thème! Sur le prochain article, on parlera du choix du thème parent!

A propos Mat

Webmaster de Chez Mat, trentenaire passionné d'informatique et de séries. Je partage avec vous mes tutos et astuces informatiques : matériels, logiciels et aussi du wordpress! Grand fan de culture Japonaise, je parle également de mes passions sur mon autre site (Séries, Mangas, Animés, Musique et de temps en temps, un peu de cinéma et de livres!)
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge